L’hiver de mon pays n’est pas comme l’hiver d’une carte postale, n’est pas vêtu de blanc…
La météo de cette année sera plutôt douce, si l’on en croit les prévisions.
Un Noël qui verra peut-être encore des  »gilets jaunes » se rassembler sur des ronds-points ou des barrières d’autoroutes.
Un Noël où des migrants passeront la frontière à deux pas de chez nous.

En cette nuit de Noël, nous accueillerons l’Envoyé de Celui qui disait il y a bien longtemps à Moïse  » j’ai vu la misère de mon peuple et j’ai entendu son cri; va, je t’envoie libérer mon peuple »
Dans sa faiblesse d’enfant il nous invite à vivre l’attention à l’autre, une attention aimante.
La nuit de Noël n’est pas le temps de l’action mais celui où chacun renouvellera sa foi en cet enfant qui ne dit mot et qui pourtant porte la Parole qui nous fera donner un bon  fruit, il porte  l’Amour de Notre Père qui nous fait confiance.

A toutes et tous, seul-e-s , en famille, dans la joie ou dans la peine, que l lumière de Noël éclaire votre cœur.