Simple rappel pour les messes dominicales jusqu’à la fête de l’Assomption, 15 août. Le samedi , 18 h 30 à l’église St-Vincent de Tarnos; le dimanche, 9 h 30 à la chapelle Notre Dame de l’Océan à Tarnos et 11 h à l’église St-Pierre d’Ondres.

Comme annoncé la semaine dernière, voici le testament spirituel de Michel Lahet, prêtre.

Sur le faire part de mon ordination sacerdotale j’avais écrit cette phrase du   psaume : «  si le Seigneur ne bâtit la maison, en vain peinent les maçons » et «  Prêtre      pour le service de Dieu et des hommes ».

  Je continue de signer ce qu’elles disent.

  Je tiens d’abord à dire « MERCI à mes parents et à toute ma famille  Merci à tous ceux qui m’ont accompagné : aux prêtres, religieux, religieuses et laïcs avec lesquels j’ai toujours eu la chance  de faire équipe, en particulier avec les mouvements d’ Action Catholique  spécialisé : A.C.E., JOC/FJIC,ACO,ACI, MO, Mouvement Catholique des Gitans et Gens du Voyage.

 Merci à tous les « petits et les humbles » de ma famille d’ Oregue, des Forges du Boucau, d’ Algérie, de Toulouse, de Pau, de Mourenx et du monde gitan, qui m’ont aidé à vivre ma vie d’homme et de prêtre les pieds sur terre, sur les chantiers de la paix, de la justice et du développement, nécessitant, avec les organisations adéquates , le combat contre les forces de la violence, de l’argent et de l’exploitation de honteuse de l’homme par l’homme. Merci aux mêmes qui m’ont aidé à mieux connaître Jésus Christ et à garder le cap sur lui qui est venu pour que, sur ces chantiers, les hommes-Fils de Dieu, puissent travailler ensemble à se mettre debout pour pouvoir dire un jour, en Eglise : « Notre Père… » .

         Merci à Toi, Père de toute bonté !

         Merci à Toi, Jésus Christ, ressuscité !

         Merci à Toi, Esprit, mystérieusement présent et appelant !

         Merci à Toi, Marie vigoureuse et précieuse mère !
         Merci à vous tous, les saints, connus et inconnus, qui avez fait jusqu’à nous  aujourd’hui, en Eglise, la chaîne de l’ Alliance !                                          Merci à vous qui vous dites incroyants et qui m’avez aidé à vérifier le contenu de ma  foi et à en chercher la solidité ! Grâce à vous tous j’ai pu essayer de faire fleurir et servir les qualités que j’ai reçues.

         J’ aurai pu faire autrement parfois lorsque :

– j’ai fait du tort aux uns ou aux autres…                                                                – j’ai gardé pour moi le temps, l’attention, l’argent… que j’aurais pu donner ou  mieux partager…                                                                                                 – j’ai mis Dieu dans la poche de mes idées, de mon confort, au lieu de le servir  pour lui même…   Je le regrette et je demande au Seigneur et à chacun de vous la grâce du pardon.

         Je crois en la Vie. Je suis peut être un naïf ou un fou de l’ Espérance, mais je souhaite     qu’ils soient des foules et des foules , de toute race, couleur de peau ou conditions sociales, à croire au Dieu de Jésus Christ, à mettre leur vie dans la foulée du ressuscité et à respirer au rythme de son grand Amour.         Ça vaut le coup « 

L’évangile de ce 17ème dimanche du temps ordinaire nous parle d’un trésor caché dans un champ qu’un homme a découvert. Qu’à travers le testament spirituel de Michel nous apercevions nous aussi ce trésor !

prenons toujours soin les uns des autres….Marcel